Education Thérapeutique du Patient (ETP)

medicalredim
Dans le cadre du parcours de soins au Centre Henri-Becquerel, les médecins et les équipes de soins peuvent proposer à certains patients de participer à un programme d’Education Thérapeutique du Patient (ETP).

La finalité est d’aider ces patients et leur entourage à être plus autonomes au quotidien dans la prise en charge de leur maladie, pour une meilleure qualité de vie.

Sensibilisation, information, conseil et apprentissage

Il s’agit avant tout d’une approche où des professionnels de santé de différentes disciplines transmettent une partie de leurs savoirs et de leur savoir-faire, afin d’aider à :

  • Comprendre la maladie
  • Respecter les traitements et les précautions nécessaires
  • Apprendre à gérer les éventuels effets secondaires : douleurs, nausées, fatigue…
  • Maîtriser les gestes techniques liés à la prise en charge de la maladie
  • Faire face à des changements de mode de vie (activité professionnelle ou physique, alimentation, sexualité…)
  • Demander du soutien (diététicienne, psychologue, assistante sociale…)
  • Participer à la planification du suivi
  • Maintenir ou améliorer la qualité de vie

L’ETP est centrée sur le patient, elle tient compte de l’évolution de la maladie et de son mode de vie. Cette prise en charge se construit avec lui en impliquant autant que possible ses proches.

Dans la pratique

La participation d’un patient à l’ETP est complètement libre, il peut décider d’arrêter le programme à tout moment. Les séances d’ETP dispensées au Centre sont gratuites, assurées par du personnel soignant spécialement formé (médecins, infirmières, pharmaciens…), et ont lieu le même jour que les rendez-vous de traitement pour faciliter les déplacements.

Des rencontres sont organisées avec le médecin de l’Hôpital de Jour et l’Infirmière d’Education Thérapeutique du Centre, afin de déterminer les besoins et les attentes du patient au cours de son traitement.

Si besoin, le patient peut rencontrer d’autres professionnels, tels que le pharmacien, la diététicienne…

Programme d’ETP

Le diagnostic éducatif constitue la première phase de l’ETP : c’est un échange privilégié avec un soignant qui permet de mieux connaître le patient et de le laisser poser les questions qui le préoccupent sur sa maladie, ses traitements, les répercussions sur sa vie familiale, ses activités sociales et professionnelles, ses loisirs et ses projets. Toutes les informations recueillies restent bien sûr confidentielles.

A partir de ce diagnostic éducatif, le soignant élabore avec le patient un programme personnalisé d’Education Thérapeutique. Ensemble, ils définissent les compétences que le patient doit acquérir pour pouvoir résoudre les problèmes rencontrés dans sa vie quotidienne.

Pour acquérir ces compétences, pas à pas, le patient participe à des séances d’ETP. Selon sa disponibilité et celle des professionnels de santé, ces séances peuvent s’effectuer individuellement ou en groupe (10 à 15 personnes maximum), ou en tête-à-tête avec un soignant.

Régulièrement, le patient fait une synthèse avec le soignant sur les compétences qu’il a développées et fait le point sur la façon dont il vit sa maladie et son traitement. Cette évaluation permet, si besoin, de lui proposer de nouvelles séances.

 

En conformité avec l’arrêté du 2 août 2010, les programmes d’ETP proposés au Centre sont autorisés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Haute-Normandie.

 

En cours de traitement, certains patients peuvent se voir proposer une chimiothérapie par voie orale. Ce mode d’administration qui consiste à prendre des comprimés chez soi est moins contraignant que la chimiothérapie par voie veineuse, puisqu’il évite des visites régulières et relativement longues au Centre. Durant toute la période du traitement, le patient bénéficie d’un suivi grâce à des consultations régulières avec son médecin de l’Hôpital de Jour et l’Infirmière d’Education Thérapeutique d’Oncologie ou d’Hématologie. Ils ont pour mission de s’assurer de la bonne tolérance au traitement ainsi que de son adaptation en cas d’effets secondaires trop contraignants. Le patient doit profiter de ces consultations pour poser toutes les questions qui le préoccupent.

Nathalie BLARD – Infirmière d’Education Thérapeutique Oncologie
Le Centre a mis en place un programme novateur d’ETP après cancer du sein, financé et autorisé par l’Agence Régionale de Santé (ARS), qui s’adresse à des patientes opérées et dont les traitements sont terminés. Cet accompagnement sur 2 mois, animé par des professionnels de santé sous forme d’ateliers gratuits en petits groupes, a été conçu pour aider ces patientes à prendre soin d’elles et à retrouver un rythme de vie qui leur correspond.

Thèmes des ateliers : pratiquer une activité physique adaptée, bien manger et vivre mieux, retrouver sa féminité, être bien dans sa tête, reprendre une activité professionnelle, se sentir bien dans son corps et dans sa sexualité, prendre en charge les effets secondaires des traitements, gérer les traitements médicamenteux.

Flyer : Après un cancer du sein, retrouver un équilibre de vie « L’objectif est de mieux les informer, d’améliorer leur qualité de vie, de leur donner les moyens de réussir leur réinsertion sociale et professionnelle, de contribuer à réduire leur risque de récidive et de les aider à acquérir des compétences nécessaires dans le suivi de leur maladie. »

Dr Olivier RIGAL – Oncologue médical, Coordinateur des Soins de Support
Sylvie CASTELAIN – Cadre de Santé
© 2017 — Centre Henri-Becquerel Normandie Rouen — Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) de Normandie - Rouen — Mentions légales