Becquerel 2025

Le Centre-Henri Becquerel a un projet d’envergure d’extension et de restructuration d’une partie de ses locaux, à horizon 2025, dont l’objectif est de lui permettre de répondre aux enjeux de demain.

Guérir plus de personnes malades, miser sur la prévention, investir dans la recherche, favoriser l’égalité d’accès aux soins, préserver la continuité et la qualité de vie pendant et après un cancer, optimiser le pilotage et les organisations de la lutte contre les cancers, développer et sécuriser l’ambulatoire, développer l’e-santé, promouvoir l’activité physique, améliorer la coopération entre les établissements de santé puis avec les professionnels de ville… sont autant de grandes priorités qui sont fixées dans le Plan Cancer III ou par les objectifs du gouvernement.

Un projet

Pour répondre à ces ambitions, le Centre Henri-Becquerel a un besoin impératif de s’étendre et de réhabiliter ses locaux partiellement vétustes, pour pouvoir maintenir son niveau d’excellence, mais aussi venir en appui et en recours des autres établissements de santé normands. La Ville de Rouen a consenti à vendre au Centre un terrain situé à proximité immédiate du bâtiment principal. Un nouveau Schéma Directeur Immobilier a été engagé avec l’aide d’un cabinet de programmation, afin d’accompagner la mise en œuvre du Projet Médico-Scientifique (PMS 2017-2022) et de préparer l’avenir. L’extension et la restructuration globale du Centre, dans le cadre du projet Becquerel 2025, sont la condition de sa transformation et de son adaptation à la médecine de demain.

Des défis

L’établissement doit être en mesure de relever les défis des années à venir :

  • Permettre aux patients normands d’accéder à une médecine personnalisée, préventive, prédictive et humaine, grâce aux révolutions génétiques, technologiques et numériques (Big data) ; maintenir un plateau technique d’excellence par l’acquisition d’équipements de dernière génération (séquenceur ADN, accélérateur de particules avec IRM embarquée, PET-scan numérique…)
  • S’ouvrir à la ville dans une logique de parcours patient connecté en renforçant les collaborations existantes avec les autres établissements de santé et les professionnels de santé libéraux, en développant des outils d’e-santé (appli, objets connectés…), puis en s’impliquant d’avantage en amont (dépistage, prévention, information du public…) et en aval (suivi à domicile, éducation thérapeutique, activité physique adaptée, soins de support en cancérologie…) de la prise en charge hospitalière.

Pour l’avenir

Dans ce cadre, le projet Becquerel 2025 permettra de :

  • Renforcer la visibilité du Centre, tant en clinique qu’en recherche, son identification
  • dans l’espace urbain ainsi que sa notoriété auprès du grand public, des institutions et des autres professionnels de santé.
  • Développer son attractivité auprès des patients, des professionnels (recrutements) et de l’industrie pharmaceutique, tant en clinique qu’en recherche, puis élargir la formation.
  • Améliorer les conditions d’accueil et disposer d’espaces à la fois plus fonctionnels, plus accessibles et plus souples pour le développement d’activités nouvelles.

Patients Partenaires
Ce projet d’avenir ne se fera pas sans impliquer les patients et les aidants, dans les choix d’organisation inhérents au développement de l’établissement. La Direction du Centre souhaite ainsi impulser un nouveau modèle relationnel, basé sur un concept de «Patients Partenaires» qui s’appuie sur la reconnaissance de leurs savoirs acquis par l’expérience, issus de leur propre vie avec la maladie, et complémentaires des savoirs scientifiques des professionnels de santé. Cela s’inscrit dans un continuum d’engagement des patients, et pourra de façon globale s’appliquer aux secteurs de diagnostics et de soins, y compris en dehors des murs du Centre (de la prévention primaire à l’accompagnement post-cancer), mais aussi à la formation de nos professionnels.