Vaccination anti-Covid des patients atteints de cancer

Le Centre Henri-Becquerel n’est pas Centre de vaccination anti-COVID. Nous ne pouvons que vous renvoyer vers les solutions mises en place par l’Agence Régionale de Santé (ARS), dont les circuits de prise de rendez-vous sont décrit ci-dessous.

25/02/2021 – Cette page est mise à jour très régulièrement en fonction de l’évolution des données.

Les équipes du Centre Henri-Becquerel vous incitent fortement à participer à la vaccination anti-COVID. Dans l’état actuel des connaissances et de l’épidémiologie, la vaccination n’exonère pas du respect des gestes barrières à tout moment.

Je suis patient suivi au Centre Henri-Becquerel puis-je me faire vacciner contre la COVID19 ?

C’est un sujet sur lequel nous avons travaillé très activement avec notre Fédération Nationale UNICANCER, qui réunit tous les Centres de Lutte Contre la Cancer, afin que nos patients puissent être intégrés à la stratégie vaccinale dans les meilleurs délais.

Si vous avez moins de 75 ans, mais que vous êtes un patient considéré comme vulnérable à très haut risque

Les patients atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie, et ceux transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques peuvent se faire vacciner.

  • Toutes personnes ayant une comorbidité, sans condition d’âge, peuvent se faire vacciner dans les centres de vaccination. Il s’agit pour les plus de 65 ans du vaccin de Pfizer ou de Moderna, et possiblement du AstraZeneca pour les moins de 65 ans.
  • Les personnes âgées de 50 à 75 ans avec “comorbidité” peuvent se faire vacciner en ville auprès des médecins libéraux inscrits à la vaccination. Il s’agit du vaccin d’AstraZeneca.

Compte-tenu de la nécessité de s’assurer du respect des critères médicaux, ces patients doivent avoir une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de cette vaccination.

Si vous avez plus de 75 ans

Les personnes âgées de plus de 75 ans, vivant à domicile, peuvent se faire vacciner dans les centres de vaccination. Il s’agit du vaccin de Pfizer ou de Moderna.

Inscription et prise de rendez-vous en ville

->Par Internet :

  • Sur Doctolib
    Les patients de 50 à 75 ans avec comorbidité peuvent choisir un médecin libéral inscrit à la vaccination. Ils peuvent prendre un rendez-vous en ligne comme ils le font sur Doctolib pour leurs professionnels de santé.

Début mars, les pharmaciens et les infirmiers libéraux devraient également pouvoir proposer la vaccination aux moins de 64 ans.

Inscription et prise de rendez-vous en centre de vaccination

-> Par Internet :

  • Sur sante.fr
    Une fois sur le site sante.fr, il suffit de taper dans la barre prévue à cet effet : “Vaccination Covid-19” puis la ville de résidence, ou la ville où la personne souhaite se faire vacciner. Ensuite, différents centres de vaccination sont proposés. L’internaute a la possibilité de visualiser la liste ou la carte. On peut ensuite “prendre rendez-vous en ligne”.
  • Sur Doctolib
    Les patients peuvent choisir un centre de vaccination, mais ils sont en priorité redirigé vers le centre de vaccination plus proche du domicile. Ils peuvent prendre un rendez-vous en ligne comme ils le font sur Doctolib pour leurs professionnels de santé.
  • Sur Maiia
    Comme sur sante.fr et Doctolib, une fois sur Maiia, filiale du groupe Cegedim, vous devez renseigner le motif de la visite médicale (vaccination anti-Covid-19) et le lieu où vous souhaitez prendre rendez-vous.
  • Sur Keldoc
    De même sur Keldoc, filiale de la Mutuelle nationale des hospitaliers.

-> Par téléphone, un numéro régional est mis en place : le 02 79 46 11 56, accessible de 8h à 18h 7 jours sur 7.

Sur place, le jour du rendez-vous, la personne devra être munie de sa carte vitale et d’une pièce d’identité, devra répondre à un questionnaire pour s’assurer qu’elle ne présente pas de contre-indication. En cas de nécessité ou de doute, le patient pourra consulter le médecin présent dans le centre.

LES CENTRES DE VACCINATION EN NORMANDIE

Serez-vous prévenu(e) que c’est votre tour ?

Des bons doivent être expédiés par l’Assurance maladie aux personnes âgées de 75 ans et plus, dans chaque département. Il ne sera pas nécessaire de les avoir pour se faire vacciner.

Si vous ne correspondez pas à ces critères

Pour l’instant nous n’avons pas de de calendrier de vaccination à vous transmettre. Il n’est pas possible pour nous d’obtenir le vaccin en dehors des situations définies par le ministère.

Quels vaccins ?

Les vaccins actuellement disponibles En France, pour les plus de 65 ans avec comorbidité et les plus de 75 ans, sont ceux des laboratoires Pfizer et Moderna. Tout deux sont des vaccins dit à ARN messager. Ils sont très efficaces (avec des taux similaires de près de 95 % en termes de prévention des formes graves de la maladie), et les données de tolérance sont très rassurantes (réaction allergique moins d’une fois sur 100.000).

Pour les patients de moins de 65 ans avec comorbidité, il s’agit normalement (sauf dans certains centres) du vaccin du laboratoire AstraZeneca. Celui-ci utilise un processus de vaccination classique qui est bien connu. Il est également très efficace contre les contaminations (y compris certains variants), la transmission aux autres et évite les formes graves. Comme tout vaccin, il peut occasionner des effets secondaires, ceux-ci ne sont pas graves, ni systématiques, ils s’apparentent généralement à un symptôme grippal de quelques heures. Raison pour laquelle il est préconisé de prendre du paracétamol en prévention.

Est-il efficace chez les patients atteints de cancers ?

Les études cliniques n’ont inclus qu’une population limitée de patients atteints de cancers. Il n’existe donc actuellement que peu de données scientifiques concernant l’efficacité de la vaccination sur cette population : des études sont en cours pour le documenter. Néanmoins, il est démontré que l’infection par le COVID présente un risque plus élevé de formes graves et de décès dans de nombreux cas de cancers, en fonction de la pathologie et du stade de traitement. C’est pourquoi les sociétés savantes d’onco-hématologie recommandent fortement à ces patients de se faire vacciner : en effet, une efficacité vaccinale nulle est probablement très rare ; et une efficacité vaccinale, même si elle s’avère partielle, réduit votre risque de faire une forme grave de COVID.