Journée col de l’utérus

Avec 3 000 nouveaux cas de cancers du col de l’utérus invasifs détectés et 1 100 décès chaque année, le cancer du col de l’utérus est l’un des seuls dont le pronostic se dégrade.
Le ministère chargé de la Santé s’apprête à mettre en place, en plusieurs phases de déploiement, le 3ème programme national de dépistage organisé, celui du cancer du col de l’utérus. Cette généralisation, qui figurait dans le plan cancer 2014-2019, vise surtout à améliorer le dépistage existant, notoirement insuffisant. Actuellement, seulement six femmes sur dix ont effectivement réalisé un prélèvement cervico-utérin (frottis) de dépistage au cours des trois années écoulées. L’Institut national du cancer (Inca) estime pourtant que 90 % des cancers du col de l’utérus pourraient être évités avec un test de dépistage tous les trois ans.

Conjointement à cette nouvelle mesure nationale, le Centre Henri-Becquerel organise, un jeudi sur deux depuis, une “journée de diagnostic rapide des anomalies du col de l’utérus’” : des spécialistes accueillent les patientes pour une consultation et établissent le jour-même un diagnostic et, le cas échéant, un schéma thérapeutique.

Un numéro dédié pour les prises de rendez-vous auprès de l’Unité Gynécologie :
02 76 01 57 69

A qui s’adresse cette journée ?

Les femmes chez qui, leur médecin traitant, gynécologue, ou sage-femme suspecte une anomalie au niveau de leur col de l’utérus, suite à une cytologie anormale de haut grade.

En quoi consiste ce parcours rapide ?

Cette Journée col de l’utérus permet d’organiser, en un seul lieu et sur une même journée, tous les examens nécessaires au diagnostic, et de disposer de résultat le jour même.

Vous serez alors pris(e) en charge par l’équipe de l’Unité col de l’utérus composée de différents spécialistes gynécologue, chirurgien, anatomopathologiste, médecin biologiste, infirmière et aide-soignante.

Quels sont les avantages ?

Il s’agit d’un dispositif unique, créé en février 2020 à l’initiative régionale du Centre, qui permet de réduire de plusieurs semaines l’attente des résultats, de garantir un meilleur suivi des femmes atteintes d’un cancer du col de l’utérus et de faciliter leur parcours de soin. Cette journée est organisée sur le même modèle que la journée Sein et la journée Thyroïde en place au Centre depuis plusieurs années et qui ont fait leur preuve



© 2020 — Centre Henri-Becquerel Normandie Rouen — Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) de Normandie - Rouen — Mentions légales
X