Faire connaître votre volonté
Vous pouvez, si vous le souhaitez, désigner une personne de confiance qui pourra vous accompagner dans vos démarches et assister à vos entretiens médicaux pour vous soutenir et vous aider dans vos décisions. Si à un moment, votre état de santé ne vous permet pas de vous exprimer, c’est cette personne que l’équipe médicale consultera pour savoir quelles décisions vous auriez pu prendre et en tenir compte dans les choix thérapeutiques.
Article L.1111-6 du Code de Santé Publique et Loi du 4 mars 2002
Vous pouvez si vous le souhaitez, faire une déclaration écrite, appelée directives anticipées, afin d’exprimer votre volonté quant à votre fin de vie, prévoyant ainsi l’hypothèse où vous ne seriez pas, à ce moment-là, en capacité de le faire. Loi Léonetti : Article L.1111-4 du Code de Santé Publique et Loi du 22 avril 2005
Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre et éclairé. Vous pouvez revenir sur ce consentement à tout moment.

> Formulaire de consentement patient
Au cours de votre prise en charge, le Centre est amené à réaliser des prélèvements, des analyses et des images permettant un diagnostic et un traitement précis de votre maladie. Une fois ces explorations effectuées, le Centre peut conserver le reste des tissus prélevés, les images et les données médicales associées. Ces conservations sont importantes car elles permettent de rechercher d’autres informations sur votre maladie en fonction des progrès scientifiques ou d’en évaluer son évolution. Lorsque vous acceptez la conservation de ces données, vous permettez aux chercheurs d’améliorer les connaissances sur la maladie dont vous êtes porteur (identification de nouveaux marqueurs, étude des gènes, caractéristiques des images) et vous contribuez à la recherche médicale et scientifique en cancérologie. Ces conservations ne modifient pas votre prise en charge, tous les examens réalisés le sont dans le cadre de la prise en charge courante de votre maladie. Lors de votre première visite au Centre, un formulaire de consentement vous est remis ; vous pouvez librement accepter ou refuser. Vous pouvez changer d’avis à tout moment sans aucune conséquence sur votre prise en charge. Soucieux de garantir le respect de confidentialité de vos données, le Centre mène une politique de gestion de ces données clinico-biologiques en adéquation avec les nouvelles législations. Votre médecin référent est à votre disposition pour répondre à toute question concernant ces conservations.

> Etudes cliniques
Par ailleurs, votre médecin peut vous proposer de participer à une étude clinique, qui a pour but d’évaluer de nouveaux traitements. Avant toute participation, votre médecin vous expliquera les objectifs de l’étude et vous remet une note d’information ainsi qu’un formulaire de consentement. Vous êtes libre d’accepter ou de refuser de participer à une étude clinique. Vous êtes libre de quitter l’étude à tout moment, sans conséquence sur la qualité de votre prise en charge.

>Mineurs et majeurs protégés
Tout mineur hospitalisé doit être accompagné par son père, sa mère, son tuteur légal ou une personne munie d’une autorisation parentale (écrite du père ou de la mère) pour toute décision thérapeutique. Si un majeur protégé (sous mesure de protection telle qu’une sauvegarde de justice, tutelle ou curatelle), ne peut exprimer son consentement en prévision d’un acte médical, le médecin s’adresse à la personne chargée de sa protection. Cependant, c’est à l’intéressé(e) que revient la décision d’accepter ou de refuser l’acte.

Article L.1111-2/5 du Code de Santé Publique et Loi du 4 mars 2002

“Le Prélèvement Biologique : je participe”

Qu’est-ce qu’un prélèvement biologique ? A quoi ça sert ? Cette vidéo d’animation répond aux questions des patients sur la constitution de bases clinico-biologiques dans les établissements de santé. Elle sensibilise à l’utilité de ces échantillons pour la recherche, information également valable pour les données cliniques et d’imagerie médicale. En effet, ceux-ci permettent aux chercheurs de mieux connaitre la maladie et, à terme, de proposer aux futurs patients un traitement sur mesure. Patients, médecins, chercheurs : ensemble, faisons avancer la recherche contre le cancer !

Cette vidéo est présentée par le SIRIC Montpellier Cancer, l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), le CHU de Montpellier et la Ligue contre le Cancer.



© 2018 — Centre Henri-Becquerel Normandie Rouen — Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) de Normandie - Rouen — Mentions légales
X