Consultations
Après avoir consulté votre médecin généraliste, un spécialiste de ville, ou un autre établissement de santé, vous avez rendez-vous avec un médecin spécialiste (oncologue, hématologue…) du Centre Henri-Becquerel pour une première consultation.

Le médecin du Centre qui va vous recevoir sera votre médecin référent. Il s’agit pour lui d’identifier votre pathologie. Il va consulter les résultats des différents examens déjà réalisés et procéder à un examen clinique.

Ensemble vous allez discuter de vos symptômes, de vos antécédents et habitudes de vie. Cette consultation est un moment d’écoute et d’échange, n’hésitez pas à poser des questions.

Nous vous conseillons de vous faire accompagner par un proche, dès cette première consultation, pour s’assurer ensemble d’avoir bien compris les informations médicales qui vous ont été transmises. Car parfois, lorsqu’on est anxieux, il peut être difficile de se concentrer et de retenir tout ce qui a été dit.

En fonction des données ou suite à des examens complémentaires, votre médecin référent pourra alors établir, confirmer ou infirmer un diagnostic de cancer lors de la prochaine consultation.

Important : pensez à informer votre médecin référent de vos traitements habituels en cours (ramenez vos ordonnances). Ils peuvent interagir avec ceux qui vous seront prescrits : pour votre sécurité nous avons besoin de les connaître.

En pratiqueAccès aux numéros pour les prises de rendez-vous • Les salles de consultations sont situées au Niveau 0 (salles 1 à 6) et Niveau 1 (salles 11 à 17) • Pour une 1ère consultation, vous devez être muni(e) d'un courrier de votre médecin généraliste ou spécialiste • A votre arrivée, vous devez vous présenter à l'accueil du Centre, puis au Bureau des Entrées pour constituer votre dossier administratif

Dans le cadre d'un cancer, votre dossier sera étudié par une équipe pluridisciplinaire, composée de différents médecins spécialistes, en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP). Ils définiront ensemble la meilleure stratégie thérapeutique possible, en s’appuyant pour cela sur les résultats des études scientifiques et sur les recommandations de prise en charge médicale correspondant à votre situation.

A l’issue de cette réunion, votre médecin référent vous informera du diagnostic et vous soumettra une proposition de traitement (Programme Personnalisé de soins ou PPS) qui sera discutée avec vous au cours d’une consultation spécifique : la consultation d’annonce.

Celle-ci peut être suivie d’une consultation paramédicale, au cours de laquelle un professionnel, souvent une infirmière, prend le temps d’expliquer ou de reformuler ce qui vous été dit par le médecin référent, d’apporter des informations complémentaires sur le déroulement des soins, sur la planification des divers rendez-vous, et de répondre à vos questions.
Au cours de votre prise en charge, vous pouvez être amené à consulter de nombreux interlocuteurs du Centre : votre médecin référent, l’équipe des soins de support, une Infirmière d’Education Thérapeutique du Patient (ETP), une Infirmière Coordinatrice, une Infirmière de Recherche Clinique… Ces différents professionnels de santé disposent d’une vue d’ensemble de votre dossier, grâce au Dossier Patient Informatisé (DPI), qui comprend l’ensemble des données médicales relatives à votre prise en charge au Centre : examens, comptes rendus, prescriptions… Le partage de ces données, qui leur sont exclusivement réservées, contribue à l'élaboration et au bon suivi de votre traitement.

StethoskopVotre médecin traitant (généraliste) est associé à votre parcours de soins, et ce dès l’annonce du diagnostic.Il reçoit de la part de votre médecin référent du Centre tous les éléments concernant votre dossier et son suivi. Il reste votre interlocuteur privilégié en dehors du Centre.

La fin des traitements marque le début d’une nouvelle étape : la surveillance qui pour être efficace, doit être régulière et poursuivie pendant plusieurs années. Ce suivi permet d’identifier des séquelles potentielles liées aux traitements, de repérer au plus tôt les signes d’une éventuelle rechute et permettre un accompagnement médico-social et une aide à la réinsertion professionnelle.En règle générale, cette surveillance repose sur :
  • Une consultation au Centre avec le médecin référent, programmée à un rythme régulier les premières années, et ensuite ils s’espacent. Celle-ci comprend un entretien oral, suivi d’un examen clinique, et peut impliquer la réalisation de certains examens
  • Des rendez-vous plus réguliers chez le médecin traitant
  • Une continuité des soins, c'est-à-dire que les différents médecins participant à votre suivi (médecin traitant et équipe du Centre) se tiennent mutuellement informés
La survenue d’un cancer est très souvent la conséquence de l’apparition spontanée d’une anomalie génétique (au niveau d’un gène ou d’un chromosome) acquise par une cellule de l’organisme qui va se multiplier de manière anarchique et générer une tumeur.

Environ 5 % des cancers sont quant à eux liés à une anomalie génétique héréditaire. Cela signifie qu’elle est présente dès la naissance dans toutes les cellules de l'organisme car elle a été transmise par l’un des deux parents.

Les formes héréditaires exposent à un risque accru de développer un cancer au cours de sa vie. Les médecins référents du Centre sont donc particulièrement vigilants à certains signes cliniques évocateurs de ces cancers avec prédispositions génétiques, comme : l’excès de personnes atteintes de cancer dans une même branche parentale, la précocité de la survenue du cancer… Ces différentes situations les motivent à recourir à une consultation en oncogénétique.

adnLes deux formes les plus fréquentes de cancers héréditaires sont : - Cancers seins-ovaires liés à des mutations sur les gènes BRCA1 ou BRCA2 - Cancers côlon-rectum (syndrome de Lynch) et endomètre liés à des mutations sur les gènes MMR

Lors de cette consultation, qui est assurée au CHU de Rouen (Service du Pr Thierry FREBOURG) ou au CH du Havre, le médecin généticien évalue la nécessité de prescrire une analyse génétique, qui se fait à partir d’une simple prise de sang.

La détection d’une anomalie génétique héréditaire permet d’apporter une explication à la survenue du cancer, et surtout de faire bénéficier la personne atteinte et ses apparentés, tout au long de leur vie, d'une prise en charge personnalisée, basée sur la surveillance et/ou la chirurgie préventive (prophylactique : ayant pour but de prévenir l'apparition du cancer du sein / ovaire).
© 2017 — Centre Henri-Becquerel Normandie Rouen — Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) de Normandie - Rouen — Mentions légales